Top
Comment trouver sa voie : mes 5 conseils

Comment trouver sa voie ? Mes 5 conseils

Ah cette fameuse question pour laquelle on cherche tous LA grande réponse : Comment trouver sa voie ? LA VOIE ! La fameuse… Celle qu’on cherche tous depuis toujours (vous entendez cette musique angélique en fond sonore ? 😅).

Depuis petit, on nous rabâche les oreilles de “et toi alors, qu’est-ce que tu veux faire plus tard ?”. Et attention à ce que tu réponds…
Si tu dis que tu ne sais pas, on te regarde avec des gros yeux mi réprobateurs mi étonnés. Quoi ? A 10, 14, 18 ans tu ne sais pas ce que tu veux faire pour les 70 prochaines années de ta vie ? Quand même, il serait temps sérieusement de se poser la question, l’horloge tourne… 😒

Puis si tu dis que tu veux être astronaute, actrice ou footballeur, on se fiche de toi parce qu’on ne t’en pense pas capable…
Et si tu réponds que tu veux simplement être heureux(se), ouvrir un bar à mojito sur une plage ou donner des cours de surf, alors là ce n’est clairement pas assez bien… 

On en parle de tous ces jeunes qui après leur bac ne savent pas du tout quoi faire ? Ceux-là même qui choisissent des études par défaut et qui au bout d’un an se rendent compte que ce n’est pas fait pour eux. Mais si tu sais, ceux qu’on montre du doigt, qu’on accuse d’être des flemmards, ceux à qui on demande de enfin se poser et d’arrêter leurs conneries !

Non mais sérieux ? Personne s’est jamais dit que demander à un(e) gamin(e) de 18 ans de choisir ce qu’il devait faire pour toute sa vie, c’était un peu trop ?
Bref, ne rentrons pas dans ce genre de débat, je pourrais en écrire des lignes…

Alors on grandit et naturellement on se range dans la bonne voie, on fait des études (tant bien que mal) et on finit par trouver un CDI dans une grosse boîte… Jusqu’au jour où on se demande si on est réellement destiné à faire ça ! 

Des années de perdues à essayer de rentrer dans un moule qui ne nous correspond pas…

Mais alors comment concrètement répondre à cette question : comment trouver sa voie ?
Parce que l’objectif de tout ça, c’est bien sûr de trouver un travail qui nous correspond finalement. 

Mes conseils pour t'aider à trouver ta voie

Ne pas se limiter

Oui parce que qui a dit qu’on avait qu’une seule voie ? A part la société entière je veux dire ! 🤣

Depuis toujours, on nous parle de la voie, on nous dit qu’il faut choisir un métier, un domaine. Et si on élargissait notre champ du possible ? Et si on partait du principe qu’on avait pas UNE voie mais plusieurs ?

Je veux dire, on est d’accord que tu évolues non ? Et ta vie aussi ? On n’est pas la même personne quand on a 20 ans, qu’on est étudiant(e) et qu’on sort en boîte le week-end, que quand on en a 30 non ? 

On n’a pas les mêmes envies, pas les mêmes aspirations ni la même expérience. Alors si tout ça évolue, pourquoi notre voie ne pourrait pas évoluer ? 

Voilà où je veux en venir, on n’a pas une seule voie. On en a plein, tout au long de notre vie. Alors arrêtons de chercher une voie comme si c’était le saint graal et comme si ça ne pouvait changer.

Pour moi, c’est comme si, à tes 18 ans, tu avais une multitude de chemin devant toi et tu ne devais en choisir qu’un seul, un seul et unique pour le reste de ta vie. Comme si tu devais renoncer à tous les autres (alors que tu ne les as même pas expérimentés). En gros, on te demande de faire le choix qu’on te présente comme le plus important de ta vie, au pif ! Am, stram, gram, Pic et pic et colégram… 😟

Alors, arrête de te mettre la pression avec ça et autorise toi à avoir toutes les voies que tu veux

Changer le mot et le concept

Je vais te dire, plutôt que de parler de VOIE, terme que je trouve carrément anxiogène. Et si on parlait de Vision ? Plutôt que de te demander “comment trouver sa voie ?” et si tu te demandais “Quelle est ma vision ?”

La vision c’est quoi exactement ? 

Quand on parle de voie, on parle de travail forcément. Quand la société te demande de trouver ta voie, c’est bien parce qu’elle a besoin de te ranger dans une case, elle s’en contre fou de savoir comment tu veux être heureux(se) ou ce dont tu as besoin dans ta vie.

La vision ne se résume pas au travail. La vision c’est ce que tu veux dans ta vie, c’est déterminer les ingrédients de ta vie idéale, c’est identifier ce qui est important et indispensable à ton bonheur, et ce dans toutes les sphères de ta vie. 

Alors plutôt que de vouloir à tout prix trouver un métier, et si tu demandais à quoi tu aimerais que ta vie ressemble ? C’est en déterminant ta vision que tu vas trouver le métier qui te correspond. 

Partir de soi

Comme je viens de t’expliquer, on va chercher à déterminer quelle est ta vision et pour cela tu dois partir de toi.

Arrête de te demander ce que tu aimerais faire dans la vie, demande toi qui tu aimerais être !

Tout part de toi, et pour savoir ce qu’il te correspond vraiment, tu dois d’abord savoir qui tu es vraiment. 

  • Quelles sont tes forces et tes faiblesses ? 
  • Quels sont tes besoins, tes désirs et tes envies ? 
  • Quelles sont tes valeurs professionnelles et personnelles ? 

Un vrai travail d’introspection est nécessaire pour déterminer sa vision.

Je vais te donner mon exemple : un jour j’ai appris que j’étais multipotentielle. Multipotentielle c’est quoi ? Ce sont des personnes qui ont besoin d’expérimenter de nombreux domaines, qui se lassent et s’ennuient très vite, qui ont besoin de changement constant… Bref, le genre de personne considérées comme instables par la société 😉 Et bien quand j’ai compris que j’étais multipotentielle, j’ai justement compris que je n’étais ni instable ni anormale, que j’étais juste moi avec mes particularités et que si je voulais être heureuse, je devais trouver un business dans lequel je pourrais expérimenter pleinement et me sentir libre de changer et d’évoluer comme je le voulais. Cela a déterminé un des nombreux critères que mon job devait respecter !

Oser tester

Encore un point qui t’étonne peut-être parce qu’on t’a toujours dit et montré que tu devais rester dans un seul et même job, choisir une seule voie et t’y tenir, mais non ! 

Et si tu t’autorisais à être libre ? 

Revenons-en à ce que je te disais tout à l’heure, on te demande de choisir le chemin que tu devrais prendre pour toute ta vie à tes 18 ans ! Mais sérieux ? Et si moi, j’ai envie d’en prendre 12 des chemins ? 

On n’a qu’une vie et on ne devrait emprunter qu’un seul chemin ? C’est d’une tristesse ! 

Je refuse ! Tu as le droit de tester sans être sûr(e) de toi, tu as le droit d’avoir une période d’expérimentation. Tu as aussi le droit de dire stop, d’arrêter si cela ne te convient pas, et non cela ne veut pas dire que tu es instable ! Cela veut simplement dire que tu as fait le tour de la question. Tu décides où se situe la fin pour toi. 

Beaucoup de personnes se rendent compte que leur boulot ne leur plait pas après 20 ans dans une même boite, tu as le droit de t’en rendre compte après 6 mois, et ça ne fait pas de toi quelqu’un d’instable ou d’anormal. Est-ce que ça ne ferait pas de toi plutôt quelqu’un de visionnaire ?

On ne te demande pas de trouver l’homme ou la femme de ta vie au premier partenaire non ? On ne te demande pas de trouver le lieu où tu veux vivre au premier appart non ? C’est en ayant plusieurs partenaires que tu te rends compte de ce que tu veux ou pas. C’est en habitant dans plusieurs appartements que tu te rends compte que finalement tu veux une maison, que l’exposition est importante et que tu veux vivre près de la nature non ?
Alors pourquoi ne serait-ce pas exactement pareil avec ton job ?

Comment trouver sa voie ? Arrêter de la chercher !

Ben oui, c’est peut-être bête mais c’est vrai. Et si on arrêtait de se prendre la tête avec cette fameuse question ? 

Comment trouver sa voie ? Et bien en arrêtant de la chercher tout simplement ! 

Je ne te dis pas de rester affalé dans ton canapé en attendant que la solution te tombe dessus… 😅
Je te propose de voir la chose sous un nouvel angle.

Je vais te donner mon exemple, j’avais un rêve depuis toujours, un rêve que je repoussais mois après, année après année, en attendant justement de trouver ma voie et d’être stable financièrement. Ce rêve c’était de partir faire le tour du monde

Et bien j’en ai eu marre d’attendre et je me suis dit : “puisque je n’arrive pas à trouver ce qui me plaît dans la vie, puisque je n’arrive pas à trouver ma voie, je vais partir et on verra bien !”. 

Quelques jours après avoir pris cette décision, j’ai trouvé le métier qui m’épanouie au quotidien et qui m’a enfin permis de devenir stable financièrement. Comment ? Tout simplement en faisant une recherche sur internet “comment gagner de l’argent en tour du monde”. Et j’ai découvert le métier d’assistante web (qui se sera transformé en suivant par le métier de Business Manager, puis de formatrice. Eh oui multipotentielle oblige ! ahah). C’était pourtant si évident, j’ai toujours été passionnée de voyages, bien sûr que c’était un business qui me permette de travailler où je veux, qui me convenait !

En s’ouvrant à de nouvelles perspectives, en sortant de ta zone de confort et en faisant de nouvelles expériences, tu t’ouvres de nouvelles portes qui, elles, peuvent te montrer ce qui a toujours été évident, mais que tu n’avais jamais vu…

Si tu veux aller encore plus loin, tu peux télécharger ma masterclass gratuite qui reprend de nombreux points pour t’aider à déterminer ta vision.

Poster un commentaire