Top
Image Alt

5 initiatives de tourisme responsable en Amérique Latine

5 initiatives de tourisme responsable en Amérique Latine

Tu le sais sûrement, je prône un tourisme responsable, un tourisme plus vert, plus engagé ! Je ne propose pas de solution parfaite mais je pense qu’il est toujours possible de mieux faire, de mieux voyager ! Au lieu de participer à un tourisme de masse qui ravage les espaces naturels, qui exploite les populations locales, je rêve à un tourisme expérientielle et durable ! Je souhaite que les voyageurs impacte moins et même mieux, qu’ils impactent positivement le pays qu’ils visitent et les peuples qu’ils rencontrent. C’est pour cela qu’aujourd’hui, j’avais envie de mettre en avant quelques initiatives de tourisme responsable en Amérique Latine, des acteurs et des entreprises à impact, qui contribue à faire de notre monde, un monde meilleur ! Merci à eux !

Toutes ces entreprises proposent du bénévolat, n’hésite pas à les contacter pour plus de renseignements.

Ka’Ana Resort – Parrainage d’une école locale au Belize

Niché au cœur de la jungle tropicale de l’ouest du Belize, ce complexe de charme est une oasis de style, de culture, de service personnalisé et d’équipements modernes pour les aventuriers chevronnés. Il marie des excursions sur mesure avec des hébergements de caractère. Les villas et suites ont été soigneusement conçues pour offrir le summum du luxe tout en intégrant la beauté naturelle de la propriété.

Le lodge se situe aux portes d’une ancienne ville maya qui a inspiré le nom de Ka’ana, qui signifie «lieu céleste». Ce n’est pas pour rien que les propriétaires ont choisi ce nom, ils souhaitent faire découvrir à leur client la beauté mystique du Belize.

Une cuisine savoureuse élaborée autour des produits frais du jardin biologique, des cours de yoga en pleine nature et dans les temples mayas, un spa traditionnel qui propose des soins holistiques, locaux et bio et bien sûr un engagement environnemental et social.

Le Ka’Ana Resort s’engage dans de nombreux programmes pour aider les animaux mais également les communautés locales. L’une des initiatives majeures mise en place est d’aider l’école primaire locale Holy Cross. Situé à quelques kilomètres du resort, cette école manque cruellement de ressources étant donné qu’une majorité d’élèves ne peuvent financer leurs frais de scolarité. Elle dispose donc d’installations inadéquates et très endommagées.

L’objectif du Ka’Ana Resort et son personnel est donc de participer au financement des frais de scolarité et de reverser au moins 500$ pour créer un jardin biologique sur place. L’hôtel s’est également engagé à soutenir certains programmes comme participer au fond de bourse d’étude, réhabiliter les sanitaires et développer des programmes sportifs et environnementaux.

Avec l’initiative de « pack for a purpose », il incite également les voyageurs à faire don de fournitures scolaires, matériels éducatifs et autre, à l’école Holy Cross.

Finca Exotica – Conservation des tortues de mer au Costa Rica

Sur la péninsule d’Osa, au Costa Rica, entre plage immaculée et forêt tropicale vierge, se trouve l’écolodge Finca Exotica.

Markus, d’origine allemande, a passé sa jeunesse au Mexique dans une ferme familiale tropicale. Gaby est costaricaine, elle a grandi à Heredia, dans la vallée centrale du Costa Rica. Ensemble, ils ont voulu construire un lieu qui allie durabilité, inspiration et vie saine.

Leur mission ? Créer des conditions optimales pour inciter les visiteurs à transformer leur mode de vie en intégrant leur environnement naturel.

Leur vision ? Devenir la ferme écologique la plus importante d’Amérique Latine et un modèle de durabilité et d’harmonie.

La propriété, d’une superficie de plus de 90 hectares, abrite une forêt primaire et secondaire. Aujourd’hui, elle abrite plus de 1200 arbres, 130 variétés de fruits tropicaux, une grande variété de bambous (pour la construction), des herbes, des plantes médicinales, des légumes verts pour les salades, et bien plus encore… Cela a toujours été l’un des principaux objectifs de Finca Exotica : progresser continuellement vers l’autosuffisance. Ce lodge écologique fonctionne d’ailleurs à 100% avec des énergies renouvelables.

La Finca exotica a fondé le refuge SAMIRI : un refuge faunique de la péninsule d’Osa créé en 2007 pour protéger plus de 120 hectares de terres. Le refuge abrite la plupart des espèces qui vivent sur la péninsule d’Osa: 400 espèces d’arbres, 160 espèces de mammifères, 300 espèces d’oiseaux, 25 espèces de reptiles, 30 amphibiens et des milliers d’insectes, ce qui en fait l’un des plus à la biodiversité la plus diversifiée de la planète.

Au-delà de ça, l’écolodge a créé un programme de bénévolat pour la conservation des tortues de mer appelé COTORCO. Il faut savoir que toutes les espèces de tortues marines sont désormais menacées et classées en danger d’extinction ou en danger critique d’extinction. Pourtant, elles ont un rôle majeur dans la préservation des océans et notamment des récifs coralliens.

La plage de Carate est un habitat de nidification vital pour quatre des sept espèces de tortues marines du monde. L’objectif de Cotorco est donc d’augmenter le nombre de tortues marines qui nichent sur la péninsule d’Osa en réduisant la prédation et le braconnage, notamment en sensibilisant la population locale et en protégeant les plages.

Favela Experience – Tourisme communautaire dans les favelas au Brésil

Favela Experience est une entreprise sociale qui propose de partir à la rencontre des habitants des favelas, de vivre une expérience immersive dans leur quotidien. Combattre les préjugés, favoriser une rencontre authentique, contribuer à des projets éducatifs et artistiques, c’est l’essence même de Favela Experience ! L’entreprise veut éveiller les consciences, construire de nouveaux modèles économiques, elle veut aider les communautés sous-représentées et défavorisées en Amérique du Sud et dans le monde à gagner en autonomie.

Actuellement, Favela Experience développe et organise des visites et des expériences à Vidigal, la favela la plus sûre et la plus réceptive de Rio de Janeiro. Ils ont accueilli plus de 300 visiteurs. Les habitants sont incroyablement accueillants, avec des histoires de vie inspirantes et des perspectives sur la vie. En fait, contrairement à ce que certains pourraient penser, les recherches montrent que plus de 70% des habitants des favelas continueraient à vivre dans une favela même s’ils pouvaient se permettre de déménager. Pourquoi ? Rendez-vous dans la favela pour le comprendre !

Une partie de leur bénéfice va directement aux partenaires des favelas qui développent des activités professionnelles, éducatives, sportives et culturelles pour la communauté locale. Favela Experience a également créé un partenariat avec une association grenobloise permettant à des jeunes défavorisé de venir au Brésil. Enfin, l’entreprise a mis en place un programme de durabilité environnementale encourageant les communautés mais aussi les voyageurs à adoptant des initiatives visant réduire l’empreinte carbone.

 Yachana lodge – permaculture en Amazonie equatorienne

Le nom Yachana est dérivé du mot local Kichwa pour «un lieu d’apprentissage». Depuis 1995, le Yachana lodge contribue à trouver des solutions durables dans la lutte entre les idéaux de préservation de la forêt tropicale et les réalités de la vie en Amazonie équatorienne. Ce lodge a été créé pour être une source de soutien financier aux projets de la Fondation Yachana et 100% des bénéfices vont directement au soutien des programmes à but non lucratif de la fondation.

La mission principale du lodge consiste à fournir des programmes éducatifs aux visiteurs du monde entier et à la communauté locale, cela se traduit notamment par la construction d’un centre de formation.

Que se cache t-il derrière Yachana ?

Yachana c’est une fondation. La nouvelle initiative de la fondation, c’est la création d’un parc scientifique. Ce laboratoire vivant de plus de 1000 hectares de forêt tropicale soutient l’éducation à la conservation des territoires.

Yachana c’est un lodge. Depuis plus de 20 ans, le lodge offre une expérience immersive en plein cœur de l’Amazonie.

Yachana c’est une réserve écologique. Une forêt tropicale de plus de 1200 hectares abritant une biodiversité unique.

Yachana c’est un centre de formation. C’est une école hôtelière proposant des programmes tournant autour de l’éducation, l’agriculture durable, les énergies renouvelables et l’esprit d’entreprise et qui profitent aux jeunes autochtones et métis de la région amazonienne.

Ama Torres del Paine – Programme de reforestation au Chili

En novembre 2004, le groupe environnemental AMA Torres del Paine a été formé, dans le but de soutenir et financer la recherche pour le développement de programmes visant la protection et la préservation de l’environnement. Leur mission est d’aider à conserver les richesses naturelles et culturelles du parc Torres del Paine, au Chili.

Différences programmes ont été mis en place. Le programme « Our trails » a été mis en œuvre dans le but de réaliser des travaux d’entretien, de prévention et de conservation sur les sentiers des terres privées adjacentes au parc Torres del Paine.

En décembre 2004, c’est le programme de minimisation de l’impact humain qui débute, visant la collecte et le recyclage des déchets générés par les visiteurs du parc.

En janvier 2005, le programme « Nuestro Senderos » met en place un système de dons dans le but de collecter des fonds pour la récupération des sentiers et des zones impactées du Parc National.

Depuis, l’ONG ne cesse de développer de nouveaux programmes : conservation et protection de la faune du parc (le « Bombus Dahlbomii », le plus gros bourdon du monde (oui oui, il se trouve au Chili !), le puma, l’huemul, un cerf indigène, le condor), des programmes éducatifs mais aussi de nombreux programmes de restauration de la flore (reboisement, création de vergers à graines, surveillance et diffusion des orchidées…).

Toutes ces entreprises prouvent qu’il est possible de participer à un autre tourisme, un tourisme plus respectueux de la nature et des populations, un tourisme durable, en somme, le tourisme de demain !

Poster un commentaire

You don't have permission to register